image image image image image image image image image image image image image image image image image image image image
Venise, voyages
Les filles de joie, scène de genre
Jérusalem, les voyages
Eglise de Cruas, église romane
La Saône aux glaçons, vue de Lyon
Petite fille à la poupée, portrait
L'assiette de pommes, nature morte
La Dombes, paysage
la Rochelle, paysage
Le camion grue, les chantiers
Les quais de Saône, vue de Lyon
Eglise de Morienval, église romane
L'enterrement du roi Georges V, scène de genre
L'Ile barbe, vue de Lyon
La table, nature morte
La gare d'eau, vue de Lyon
Jeune fille nue, portrait
Les paysans au champ, scène de genre
Le repas de famille, scène de genre
les champs de colza, paysage
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20

                     
                      EVENEMENT :

             ouverture en 2017 du futur      

         MUSEE Jean COUTY 

               à St Rambert - l'Ile Barbe

MUSEE_COUTY_-_MAQUETTE_2
 




Portrait

vousposssedeztoilesUne peinture de Jean Couty est toujours maçonnée dans une pâte dense, magnifiée par une palette aux harmonies savantes. De ses pigments précieux jaillit la lumière comme un chant d'espérance. Ce sens de la couleur le conduit à des audaces qui lui font retrouver les stridences fauves, celles d'un sensualisme à l'unisson de sa capacité à goûter à la saveur des choses de la terre. Par ses moyens plastiques, il appartient à la grande tradition picturale.                                                     
 Lydia Harambourg, Historienne et critique d'art    
                                                                                            
Jean Couty aura été un grand témoin de son siècle par son regard érudit, son esprit indépendant et une vision très personnelle du monde et de l'humaninité.
Gérard Collomb, Sénateur maire de Lyon                                

Couty ne cherche pas à photographier la réalité, chacune de ses toiles exprime au contraire son désir de dépasser la simple reproduction matérielle, et le tableau n'est jamais pour lui le fruit d'un esthétisme désincarné. Il ne fait pas l'art pour l'art, il représente ce qu'il peint pour le faire "voir en profondeur", mieux que ne le ferait une simple photographie.
Cardinal Philippe Barbarin



 
Tous droits réservés. Administration - Mentions Légales - Plan du site